Internet est composé d’une multitude d’ordinateurs interconnectés. Chacun de ces ordinateurs est identifié de manière unique grâce à une adresse IP (aaa.bbb.ccc.ddd).

Vous imaginez devoir retenir une série de 4 nombres pour chaque site web que vous voulez visiter ? Je suis certain que non, et donc depuis très longtemps, un système (DNS) permettant de traduire un nom de domaine en adresse IP a été inventé. Un petit exemple vaut mieux qu’un long discours: que préférez-vous ? utilisez “172.217.22.46” ou “google.com”….

Un nom de domaine est donc l’équivalent d’une adresse postale sur Internet. Une adresse internet (URL) se compose généralement d’un préfixe (souvent www, world wide web) et du nom de domaine. Le nom de domaine est composé d’une série de caractères et d’une extension. Par exemple “you.arewel.com” (you = préfixe, arewel = nom de domaine, com = extension).

Un nom de domaine est déposé et enregisté chez un fournisseur de domaines (Registrar). Vous achetez votre nom de domaine pour un certaine période, généralement un an et vous devez le renouveler pour qu’il continue à exister. Il existe une multiple de registrars dans le monde, ils ont tous des qualités et des défauts. Leur rôle est d’enregistrer votre nom de domaine, de l’associer avec une adresse IP et de communiquer ces informations sur internet.

En gros et en simplifiant énormément, à chaque fois que quelqu’un entre dans son browser l’URL https://you.arewel.com, le browser envoie une demande au DNS et reçoit l’adresse IP correspondante.